foto-website

Flexiteam : mobiliser les talents

Consultants Flexiteam HRM : Carine Lonbois, Veerle Bydekerke et Liesbet De Saeger

La mission générale de Kind en Gezin, qui est de créer le plus d’opportunités possible pour chaque enfant, quel que soit l’endroit où il est né et où il grandit, se traduit également dans la politique du personnel. Une politique durable en matière de RH qui incite les 1 273 membres du personnel à exploiter et développer leurs talents.

C’est ainsi qu’est née la Flexiteam : la nécessité de réorienter vers une fonction nouvelle des collaborateurs statutaires (ceci constitue 54 % du personnel) qui, pour une raison déterminée, ne peuvent plus exercer leur fonction (raison médicale, suppression de la fonction…). En outre, la Flexiteam permet également d’attribuer à des collaborateurs, temporairement ou définitivement, d’autres tâches dans ou hors de l’organisation, grâce à l’apprentissage mutuel dans le cadre de Radar (banque de données des talents du gouvernement flamand).

Un pool de créateurs flexibles a été créé afin de répondre aux besoins immédiats en matière de personnel. Dans le même temps, la Flexiteam donne la chance de vivre des expériences nouvelles sur le terrain et de découvrir de nouvelles perspectives de carrière, en stimulant du même coup l’ardeur au travail.

La Flexiteam part toujours des atouts, des talents et des aspirations personnelles des membres du personnel et attache une importance particulière à la réintégration des malades de longue durée, qu’elle veut aider à retrouver une place au sein de l’organisation, selon une approche axée sur les talents. Dix membres du personnel ont ainsi pu, grâce à un travail de réorientation, reprendre le travail après une absence de longue durée pour maladie.

 

Des ateliers aux journées d’inspiration

Grâce à des ateliers, des entretiens individuels axés sur les talents, le recours à intranet, au storytelling, et même à des journées d’inspiration, la Flexiteam stimule le job crafting et les collaborateurs sont encouragés à s’essayer à de nouveaux emplois. Les collaborateurs prennent ainsi les commandes de leur propre carrière. L’on mise aussi de plus en plus sur des équipes autonomes, qui permettent aux collaborateurs de briller dans leur propre spécialité.

 

Kind en Gezin privilégie une organisation ouverte en réseau. Ceci donne aux collaborateurs la possibilité de former une équipe avec des collègues d’autres entités.  Ce choix a entraîné un résultat très particulier : la composition d’une équipe spécifique « gestion des documents », dont les membres sont uniquement des candidats à la réorientation, des participants à des apprentissages mutuels et des membres du personnel de l’administration flamande. Ils constituent une équipe diversifiée de membres du personnel présentant un handicap, qui reviennent d’un congé de maladie ou sont des travailleurs temporaires. Une formule win-win pour toute l’organisation puisque ces travailleurs se consacrent à la numérisation des documents, une tâche indispensable mais pour laquelle il n’y avait pas de budget pour recruter du personnel supplémentaire.

 

Les RH recherchent, le management stimule, le personnel concrétise

L’ensemble du projet est lancé au départ du HRM. Le concept de la Flexiteam requiert du consultant RH de rechercher de manière créative des réponses aux problématiques du personnel pour faire de Kind en Gezin une organisation efficace et souple dans un monde en pleine mutation.

Le management joue un rôle crucial dans le succès de la Flexiteam. Il promeut la vision de la Flexiteam, lance un défi aux collaborateurs et les incite à progresser personnellement. Pour les collaborateurs, il est important d’oser sortir de leur zone de confort et de prendre eux-mêmes des initiatives.

 

Le défi demeure

Bien entendu, un certain nombre de défis sont toujours présents au sein de l’administration. Le statut d’un membre du personnel statutaire constitue souvent un frein pour faire un pas hors de l’organisation. D’autre part, le statut du personnel flamand est encore fortement organisé en fonction des diplômes et est trop peu axé sur les talents.

Néanmoins, une percée positive a déjà été réalisée. L’ensemble du projet, qui vise à miser pleinement sur la gestion des talents, contribue en tout cas au renforcement des capacités des membres du personnel de l’organisation. Manifestement, donner leur chance aux gens est un principe qui fonctionne !