foto-website-def

Apprendre sur le lieu de travail

An Beullens, HR Business Partner Corporate

Azelis est un distributeur international de produits chimiques spécialisés. Le centre de services Azelis Corporate Services d’Anvers compte 50 collaborateurs ; en 2011, il a mis sur pied le Shared Services Center (SSC) pour le traitement des transactions comptables pour l’Europe occidentale et le Royaume-Uni. En 2013, une analyse SWOT a identifié les points suivants à améliorer : une prestation de services inadéquate, un turnover trop élevé du personnel, et des remplacements difficiles en cas d’absence.

 

NÉCESSITÉ D’UNE NOUVELLE CONFIGURATION

Beaucoup de travailleurs du SSC jugeaient les tâches transactionnelles trop répétitives, s’ennuyaient rapidement et quittaient l’entreprise. Le processus de changement a démarré avec une nouvelle politique de recrutement et de configuration des arrivées. C’est ainsi que, désormais, tous les nouveaux venus dans le SSC viennent d’obtenir leur diplôme. Pour eux, une entreprise internationale du secteur de la chimie est attractive. Comme ils n’ont pas encore d’expérience de travail en matière de comptabilisation des factures, il s’agit pour eux d’une expérience nouvelle et pas encore d’une tâche répétitive.

 

APPRENDRE PAR LA ROTATION

Pour continuer à motiver ses nouveaux diplômés dans l’avenir, et assurer le succès de cette conception nouvelle, l’entreprise a mis en œuvre un « apprentissage sur le lieu de travail » sous 5 formes différentes.

  1. Un accompagnement on the job par un senior
  2. Des formations technico-professionnelles
  3. Des formations aux compétences sociales
  4. Des formations/un coaching en matière de leadership
  5. Un apprentissage par la rotation

Apprendre par la rotation, cela signifie que désormais, tous les collaborateurs SSC sont confrontés à l’ensemble des différentes procédures de transactions (Accounts Payable, Accounts Receivable, Quality Assurance). Chaque procédure dure 8 mois, après quoi l’on examine si le travailleur est prêt ou non pour la procédure suivante. Quand toutes les procédures ont été terminées avec succès, le jeune collaborateur peut assumer des responsabilités supplémentaires et par exemple devenir lui-même mentor ou formateur. Azelis fait ainsi progresser ses collaborateurs, qui continuent d’être passionnés par leur travail.

SATISFACTION POUR TOUTES LES PARTIES

À côté de l’apprentissage sur le lieu de travail, Azelis consacre beaucoup d’attention à la satisfaction et à l’implication de ses collaborateurs. Via des groupes de travail, les collaborateurs peuvent proposer et mettre en œuvre de nouvelles initiatives. Quelques exemples : une boîte à idées, le choix d’un événement de fin d’année, des sessions d’information sur les produits Azelis à l’occasion de petits-déjeuners de réunion, des programmes d’apprentissage inhouse, etc.

WIN-WIN : Grâce à ce réaménagement du SSC et à l’apprentissage sur le lieu de travail, les objectifs de l’entreprise et individuels sont atteints. Les collaborateurs sont satisfaits et disposent d’un plan de développement clair complété par une moyenne de 14 jours de formations par an (inhouse, outhouse & on-the-job).

 

RÉSULTATS

Le SSC – malgré la perte de quelques travailleurs existants – a vu son taux d’absentéisme chuter de 72 %. Le turnover a également baissé : alors qu’autrefois on restait en moyenne une année dans le service, aujourd’hui cette durée est d’environ 3 ans. En outre, sur une période de 3 ans à peine, le SSC d’Azelis a déjà connu 13 promotions internes. À cela s’ajoute une amélioration de l’efficience. Cette année, le chiffre des factures comptabilisées a augmenté de 16 % par rapport à 2014 et les coûts de personnel sont en baisse de 22,2 %.